✿ Pain d’épices à la farine de châtaigne & à la courge butternut ✿

Tout d’abord, toutes mes excuses pour le temps considérable qui a passé depuis la publication de mon dernier article. Moi qui m’étais donné pour objectif la publication d’une recette, au minimum, par semaine, me voilà bien loin du compte. Pour ma défense, j’ai été débordée par le travail, puis par les recherches de travail. Mais me revoilà, avec tout un tas de recettes à partager avec vous, car bien évidemment, bien que mon activité « bloguesque » ait été momentanément suspendue, cela n’a pas été le cas de mon activité culinaire! Même si, je l’avoue, un grand nombre de nos dîners ont consisté en une assiette de pâtes quand mon emploi du temps s’avérait trop chargé. Car oui, même si mon amoureux est un être tout à fait exceptionnel (mais non, je ne dis pas ça uniquement parce-que Noël arrive à grand pas, voyons…), il refuse toujours de se mettre au fourneaux, même si sa pauvre & malheureuse amoureuse rentre tard et fatiguée du travail. Heureusement, il a tout un tas de qualités merveilleuses pour compenser, mais passons, car après ce long mois sans publications, je n’ai guère le droit de vous faire encore attendre avec mes « blablatages ».

C’est parti donc, pour cette recette de pain d’épices que j’ai déjà réalisée plusieurs fois, tant j’ai été séduite par ses saveurs et son moelleux. Mais tout d’abord, une petite précision tout de même : si vous vous dites, en lisant le nom de cette recette, « génial, un pain d’épices au goût de châtaigne ET de courge », je vais vous décevoir. En effet, pour la petite histoire, j’ai eu envie d’un pain d’épices et je pensais qu’y intégrer de la courge ferait une bonne association. Je craignais un peu que le goût de celle-ci, une fois réduite en purée et mélangée au reste des ingrédients, ne se sente pas beaucoup… Et j’avais tout à fait raison (évidemment, puisque nous les femmes, avons toujours raison, non?). Au final, malgré cette légère déception, je suis quand même extrêmement satisfaite du résultat. C’était la première fois que je tentais de créer une recette de pain d’épices, et même si la courge ne lui donne pas de goût, elle lui donne une texture très agréable. Seconde précision, vous remarquerez que ce pain d’épices est très peu sucré, comparé aux pains d’épices traditionnels. Déjà parce-que, vous le savez, je fuis un peu les recettes très sucrées. D’autre part, il se trouve que j’ai réalisé cette recette dans l’idée de trouver le pain d’épices qui me servirait pour mes toasts de foie gras végétal à Noël, et je ne souhaitais pas associer ce dernier à un pain d’épices très sucré. Et troisième et ultime précision, malgré la quantité peu importante de sucre, ce pain d’épices est également parfait à déguster au goûter, avec de la confiture d’oranges, par exemple :).

.

.

Pain d’épices à la farine de châtaigne & à la courge butternut

Ingrédients :

– 200ml de lait de soja
– 200g de courge butternut (ou de potimarron) en purée – pour cela, il suffit de cuire à l’eau ou à la vapeur la courge butternut épluchée et coupée en dés, puis, une fois bien fondante, de la mixer (en l’ayant préalablement égouttée dans le cas d’une cuisson à l’eau).
– 1 cuillère à soupe d’huile végétale neutre
– 1 cuillère à café de vinaigre de cidre
– 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
– 100g de farine d’épeautre complète
– 100g de farine de châtaigne
– 1 cuillère à café de poudre à lever
– 30g de sucre de canne complet
– 35g de poudre de noisettes

Préparation :
.
Préchauffer le four à 185°. Mélanger dans un petit récipient 100ml de lait de soja avec le vinaigre de cidre, et laisser poser le temps de préparer le reste. Ensuite, mélanger ensemble, dans un saladier, tous les ingrédients secs. A part, mélanger la courge en purée avec l’huile, puis les 100ml de lait de soja restants. Ajouter ces ingrédients liquides aux ingrédients secs, puis incorporer le mélange de lait de soja et de vinaigre de cidre, en mélangeant bien pour obtenir une pâte homogène. Verser dans un plat à cake chemisé de papier cuisson, et cuire à 180° pour 35 à 40 minutes.
Bon appétit!

✿ Crèmes aux amandes ✿

Hier, je fouinais un peu sur internet à la recherche d’idées pour mon repas de Noël… Alors, je vous le concède, Halloween n’est même pas encore passé que je suis déjà en train de penser à Noël, je m’y prends relativement à l’avance. Mais je vous avoue que je suis vraiment, vraiment, vraiment, amoureuse des fêtes de fin d’année, et que pour moi toute cette préparation préalable – de menus, de décorations, et de tout ce qui s’y rapporte – fait partie du charme des fêtes, et ça me permet de plonger au plus vite dans cet esprit et cette magie de Noël que j’aime tant. Et on a tous besoin de magie dans notre vie, non? Bref, tout ça pour dire qu’au cours de mes recherches, je suis tombée à de multiples reprises sur des recettes de galettes des rois. Et je ne sais pas pour vous, mais moi, la galette des rois, j’adore ça, je pourrais presque en manger tous les jours… Mais comme j’essaie tout de même de rester raisonnable et qu’en plus c’est vraiment trop tôt pour réaliser une galette des rois, je me suis dit que j’allais réaliser une petite crème pour un dessert au bon goût d’amandes, afin de patienter jusqu’au moment de pouvoir enfin déguster ma frangipane adorée entre deux couches de pâte feuilletée croustillante… Si vous aussi, vous salivez d’avance en y pensant, laissez vous tenter par ces petites crèmes au goût d’amandes bien prononcé, à la texture onctueuse, avec ce petit côté granuleux apporté par la poudre d’amandes : un délice 🙂

Crèmes aux amandes

Pour 3 pots

Ingrédients :

– 20g de crème d’avoine (en poudre)
– 275g de lait d’amandes
– 50g de poudre d’amandes
– 30g de purée d’amandes
– 2 cuillères à soupe de sirop d’agave

Préparation :
Mélanger ensemble la crème d’avoine et la poudre d’amandes. D’autre part, délayer la purée d’amandes dans le lait d’amandes. Y ajouter le sirop d’agave et bien mélanger. Mettre dans une casserole les ingrédients liquides et les ingrédients secs, en mélangeant bien au fouet. Faire chauffer le tout sur feu doux pendant quelques minutes, jusqu’à épaississement. Verser alors rapidement la crème obtenue dans trois pots. Les laisser refroidir à température ambiante avant de les servir, ou de les mettre au réfrigérateur.

Bon appétit!

✿ Gâteau à la banane & à la noix de coco ✿

Alors, cette recette, je l’ai déjà réalisée au moins cinq ou six fois au cours de ces derniers mois… Autant vous dire, donc, que j’en suis fan (et mon amoureux aussi, mais comme pour lui, en général, tout ce qui est un dessert est merveilleux, son objectivité reste à prouver 😉 ). J’ai d’ailleurs décidé d’arrêter de faire ce gâteau (et de le re-faire, et de le re-re-faire) car à chaque fois, c’est le même problème : on en mange une part le matin, on en glisse une part dans nos lunchboxs pour la pause déjeuner, et puis le soir, après le repas, malgré toute notre bonne volonté, faibles que nous sommes, on en reprend une… Bref, vous l’aurez compris, ce gâteau a une fâcheuse tendance à ne pas résister longtemps devant notre gourmandise. D’ailleurs, quand je vous dis que j’arrête de le faire, je veux dire, jusqu’à ce que ma volonté flanche… Durée qui, me connaissant, ne devrait pas être longue! Je me demande d’ailleurs d’où vient ma passion pour ce délice (au moins ça), car cette recette n’a vraiment rien d’exceptionnel, et que généralement, pour qu’un gâteau trouve vraiment grâce à mes yeux, il faut qu’il contienne du chocolat (évidemment). Mais celui-ci a vraiment une texture moelleuse, et ce petit goût de banane & de coco me fait fooooooooondre. Après tant d’éloges, vous devez vraiment vous attendre à quelque chose de fou, donc n’exagérons rien non plus… Mais j’espère tout de même que ce gâteau vous fera autant d’effet qu’à moi!

 

Gâteau à la banane & à la noix de coco
.
Pour 6 à 8 parts
.
Ingrédients :
.
– 60g de margarine
– 50g de sucre de coco
– 30g de maïzena
– 200g de farine (pour ma part, d’épeautre complète… pour ne pas changer ahahah)
– 2 bananes de belle taille, bien mûres
– 200ml de lait d’amandes
– 1 sachet de levure chimique
– 25g de copeaux de noix de coco
 
Préparation :
.
Préchauffer le four à 180°. Mélanger la margarine et le sucre de coco. A part, délayer la maïzena dans six cuillères à soupe d’eau, puis incorporer ce mélange à la margarine et au sucre de coco. Réduire les bananes en purée à l’aide d’une fourchette, les ajouter au mélange précédent, et bien mélanger. Ajouter à cela la farine et la levure, préalablement mélangées, à part. Bien mélanger, et incorporer le lait végétal (à ce moment-là, le mixeur plongeant est de mise en cas de grumeaux!). Ajouter enfin les copeaux de noix de coco.
Mettre la pâte dans un plat huilé et fariné, ou chemisé de papier cuisson. Faire cuire pendant 35 à 40 minutes à 180° : je vous conseille de surveiller la cuisson, car la durée change facilement selon les fours, et que ce gâteau sera légèrement moins bon si il est trop cuit, car sa texture changera et deviendra un peu « pâteuse », épaisse. Il faut donc qu’il soit juste assez cuit pour que la pointe du couteau ressorte sèche. Bref, une fois cette étape de cuisson brillamment réussie (je crois en vous 😉 ), laisser le gâteau refroidir avant de le démouler, et de le déguster avec passion ^^’.
 
Bon appétit!

✿ Gratin de riz, potiron & protéines de soja ✿

Pour continuer sur ma lancée, une nouvelle recette à base de courge! Cette fois-ci, c’est le potiron qui est à l’honneur dans ce gratin, accompagné de riz et de protéines de soja. Le potiron n’est pas la courge que je préfère, car j’aime mieux la texture du potimarron ou de la courge butternut. Ce qui fait que, chez nous, il est presque toujours utilisé de la même façon : en veloutés ou en tartes. Du coup, j’ai eu envie de changer un peu, et en fouillant un peu dans mes placards, comme je le fais souvent quand je cherche l’inspiration, l’idée de ce gratin est venue. En plus, faire un gratin au potiron et utiliser un plat en forme de potiron (bon, il n’a que vaguement la forme d’un potiron, mais ça s’en approche tout de même, non?), c’est quand même top! Je n’avais plus de crème végétale liquide, qui est l’ingrédient que j’utilise généralement dans les gratins, donc j’ai dû ruser en utilisant un mélange de lait végétal et de crème d’avoine. Le résultat s’est avéré plutôt concluant, et j’espère qu’il vous convaincra aussi!

.

.

Gratin de riz, potiron & protéines de soja

Pour 4 parts

Ingrédients :

– 150g de riz complet
– 100g de protéines de soja
– 800g de potiron
– 1 oignon jaune
– 1 échalote
– 2 gousses d’ail
– 2 cuillères à soupe d’huile végétale neutre
– 1 Kub Or
– 30g de crème d’avoine (en poudre)
– 300ml de lait de soja
– 1 pincée de muscade
– 2 cuillères à soupe de moutarde
– Poivre

Préparation :

Réhydrater les protéines de soja en les couvrant d’eau bouillante, puis en les laissant s’en imbiber pendant 15 minutes. Éplucher et émincer l’ail, l’oignon et l’échalote. Les faire revenir à feu moyen dans une sauteuse, avec l’huile. Ajouter les protéines de soja réhydratées dans la sauteuse, et faire revenir le tout à feu moyen. Puis, éplucher et découper en dés 800g de potiron. Les ajouter dans la sauteuse, et laisser cuire pendant 10 minutes. Pendant ce temps, faire cuire le riz complet, puis l’égoutter. Préchauffer le four à 180°. Ajouter le riz dans la sauteuse, émietter le Kub Or sur le tout bien mélanger. A part, mixer le lait de soja avec la crème d’avoine et la moutarde. Mixer à l’aide d’un mixeur plongeant. Hors du feu, ajouter cette crème dans la sauteuse et bien mélanger. Mettre le tout dans un grand plat à gratin et enfourner pour 30 minutes à 180°.

.

Bon appétit!

✿ Flan aux poires & à la farine de châtaigne ✿

Après le flan salé de polenta au potimarron, me voilà de retour avec une nouvelle recette de flan, mais cette fois, en version sucrée! Comme d’habitude, une douceur pleine d’ingrédients sains et, une fois n’est pas coutume, aux saveurs automnales. On ne se refait pas 😉

Ce flan, je l’ai déjà réalisé plusieurs fois : parfois avec des poires, parfois avec des pommes, et les deux versions sont délicieuses, donc n’hésitez pas à remplacer les poires par des pommes si vous voulez. C’est la première fois que je publie ici une recette à base de farine de châtaigne, mais je tiens à vous prévenir que ce ne sera sûrement pas la dernière, parce-que vraiment, j’adooooore la farine de châtaigne. Ce qui n’est d’ailleurs pas très étonnant puisque j’adore les châtaignes de toutes les façons possibles imaginables : en soupe, en purée, en crème sucrée, dans les gâteaux, dans les plats… Donc, comme pour les courges, vous risquez d’en retrouver régulièrement ici! 🙂

Flan aux poires & à la farine de châtaigne
.
Pour 6 parts 
.
Ingrédients :
.
– 200 ml de lait d’amandes
– 100g de compote de pommes sans sucres ajoutés (j’ai utilisé une compote en pot, mais vous pouvez aussi utiliser une compote maison, il faudra alors qu’elle ait la même consistance qu’une compote du commerce, c’est-à-dire assez liquide et sans grumeaux)
– 100g de farine d’épeautre complète
– 50g de farine de châtaigne
– 1/2 cuillère à café de levure chimique
– 50ml de sirop d’agave
– 1 cuillère à soupe d’huile végétale neutre
– 4 petites poires
 
Préparation :
.
Tout d’abord, préchauffez le four à 180°. Mélangez ensemble dans un saladier le lait d’avoine, le sirop d’agave et la compote. Dans un autre saladier, mélangez ensemble la farine d’épeautre complète, la farine de châtaigne et la levure chimique. Puis, ajoutez progressivement au mélange de farines le mélange liquide, de façon à éviter la formation de grumeaux (personnellement, malgré tous mes efforts et quelque soit la recette testée, ces fichus grumeaux sont toujours présents… Dans ces cas là, je fais appel à mon mixeur plongeant, et le problème est réglé!). Une fois le mélange bien homogène, ajoutez la cuillère d’huile, et mélangez à nouveau. Laissez de côté la pâte, le temps de peler les poires et de les découper en lamelles. Mettez les poires au fond d’un plat chemisé de papier cuisson. Puis, versez la pâte sur les poires, et enfournez pour 45 minutes, à 200°. Une fois le flan sorti du four, il ne reste plus qu’à le laisser refroidir un peu, avant de pouvoir le démouler, et le déguster!
.
Bon appétit!
 .

 

✿ Flan de polenta au potimarron & soupe de panais et carottes ✿

J’aime beaucoup les recettes de terrines ou de flans salés, qui font plusieurs parts et qui sont donc bien pratiques à réaliser quand on sait qu’on va manquer de temps pour cuisiner dans les jours à venir. Ce petit flan nous a donc aussi bien régalés le soir avec la petite soupe de panais et carottes qui l’accompagne sur la photo, que le lendemain midi avec une salade de crudités pour emmener au travail. Je partage également avec vous la recette de la soupe en question, bien qu’elle soit d’une extrême simplicité. Toutefois, elle n’en est pas moins tout à fait délicieuse, et en plus de ça, légère et saine. Comme vous le voyez peut-être sur la photo, elle est très épaisse, et c’est comme ça que je l’aime : avec une texture entre la purée et la soupe, pleine de légumes et avec assez peu d’eau. Mais évidemment, à vous d’ajuster la quantité d’eau selon vos préférences. Mais bref, trêve de bavardages, je vous laisse avec les recettes :
 
 
Flan de polenta au potimarron
.
Pour 8 parts
.
Ingrédients :
.
– 1 petit potimarron (il faut en obtenir environ 600g)
– 2 cuillères à soupe d’huile végétale
– 600ml d’eau
– 1 Kub Or
– 1 oignon jaune
– 2 gousses d’ail
– 1 pincée de piment d’espelette
– 1/4 de cuillère à café de canelle
– 1 cuillère à soupe de poudre de noisettes
– 240g de polenta précuite
– Poivre
 
Préparation :
 
Eplucher et émincer l’ail et l’oignon, les mettre à cuire dans une casserole, à feu moyen, avec deux cuillères à soupe d’huile végétale, jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Pendant ce temps, nettoyer ou éplucher votre potimarron (techniquement il n’y a pas besoin de l’éplucher, mais si il n’est pas bio je trouve tout de même cela préférable) et le couper en petits dés. Les ajouter dans la casserole, et faire cuire le tout à feu moyen pendant 5 minutes. Puis, ajouter les 600ml d’eau et le Kub Or, porter à ébullition. Quand l’eau bout, baisser le feu et laisser cuire à feu moyen pendant 10 minutes. Mixer à l’aide d’un mixeur plongeant, jusqu’à obtenir une texture veloutée. Ajouter la canelle, le piment, la poudre de noisettes et le poivre, puis bien mélanger. Ajouter la polenta, en pluie, en remuant sans cesse. Faire cuire 5 minutes à feu doux, en remuant toujours. Mettre la pâte obtenue dans un plat à cake huilé. Pour ma part, j’avais chemisé le plat de papier cuisson, mais le résultat n’est pas parfaitement esthétique (moi, perfectionniste?), car le flan n’est pas lisse à l’extérieur. Donc, je vous conseille plutôt d’huiler votre plat :).
 
Soupe de panais & carottes
 
Pour 4 personnes
 
Ingrédients :
 
– 600g de carottes
– 300g de panais
– 1 oignon jaune
– 2 gousses d’ail
– 1 échalotte
– 1 cuillère à soupe d’huile végétale
– 1 Kub Or
– Poivre
 
Préparation :
 
Eplucher et émincer l’ail, l’oignon et l’échalote. Les faire revenir dans une casserole dans l’huile. Pendant qu’ils cuisent, éplucher et couper en rondelles les carottes et les panais. Les ajouter dans la casserole et les faire revenir quelques minutes à feu moyen. Puis, couvrir d’eau, ajouter un Kub Or, et porter à ébullition. Quand l’eau bout, baisser le feu. Faire cuire à feu moyen pendant 30minutes. Mixer, poivrer, et servir, avec éventuellement des noisettes concassées (qui seraient encore meilleures légèrement torréiffées d’ailleurs!).
 
Bon appétit! ♥

✿ Gâteau pommes & noisettes ✿

Comme un grand nombre de personnes – dites-moi que je ne suis pas la seule! -, j’ai parfois un peu de mal à trouver la motivation pour sortir du lit le matin. Du coup, quand les réveils sont très matinaux et que la journée de travail s’annonce longue, savoir qu’une jolie part de gâteau m’attend pour le petit-déjeuner, ça me remonte toujours le moral. D’ailleurs, ceci me fait me dire que j’ai probablement mal intégré le proverbe qui dit qu’il faut « manger pour vivre et pas vivre pour manger », mais ceci est une autre histoire ^^’. Tout ça pour dire que pour ce mois-ci, j’ai réalisé plusieurs fois ce gâteau, et qu’il m’a permis de commencer la journée du bon pied, alors je partage avec vous ce concentré de pommes, de noisettes, mais aussi et surtout d’énergie et de bonne humeur! Avec, en prime, une photo qui me permet de vous montrer la petite ambiance automnale qui règne en ce moment chez moi :).

Gâteau pommes & noisettes.

Pour 6 à 8 parts

Ingrédients :

– 200g de farine d’épeautre complète
– 30g de maïzena
– 1 sachet de poudre à lever
– 50g de poudre de noisettes
– 40g de purée de noisettes
– 60g de sirop d’agave
– 200ml de lait végétal
– 1 pincée de sel
– 1 compote de pommes sans sucres ajoutés
– 2 pommes

.Préparation :

Préchauffer le four à 180°. Mélanger ensemble la farine, la maïzena et la levure. Ensuite, incorporer la poudre de noisettes et le sel. Dans un autre récipient, délayer la purée de noisettes dans le lait végétal, puis ajouter à ce mélange la compote et le sirop d’agave. Incorporer peu à peu ce mélange à la farine, jusqu’à obtenir une pâte homogène. Peler et découper les pommes en dés de petite taille, puis les incorporer à la pâte. Mettre le tout dans un plat chemisé de papier cuisson, et enfourner pour une heure à 180°.

Bon appétit! ♥

.

✿ Crème potimarron & cannelle – à déguster tartinée, ou à la petite cuillère ✿

En tant qu’amoureuse du potimarron sous toute ses formes, je suis toujours embêtée quand j’en achète, parce-que j’ai envie de le cuisiner de mille façons différentes, mais qu’il faut bien que je me décide à n’en réaliser qu’une ou deux (tout dépendant de la taille de la bête ^^’). Cette fois, la décision n’a pas été difficile à prendre, car j’ai réalisé, récemment, un pain brioché – dont je partagerai bientôt, d’ailleurs, la recette avec vous -, que je voulais accompagner d’une confiture, ou d’une pâte à tartiner… La crème de potimarron m’a alors semblée être idéale, la saveur douce et la texture crémeuse du potimarron se prêtant parfaitement à la réalisation d’une crème à tartiner. Evidemment, comme j’avais, au final, 5 petits pots de crème de potimarron, je n’ai pas pu m’empêcher d’en déguster à la petite cuillère, en guise de crème dessert. Et quelle que soit la façon de la déguster, cette crème est délicieuse. D’autant plus que, comme c’est le cas de nombre de mes recettes, sa réalisation est relativement rapide et qu’elle ne nécessite que peu d’ingrédients. Alors, à vous de jouer!

.

Crème potimarron & cannelle

.

Crème potimarron & cannelle
.
Pour 5 petits pots
.
Ingrédients :
.
– 400g de potimarron cru , en dés (environ 1/2 potimarron, épluché pour avoir une texture parfaitement lisse)
– 200ml de lait végétal (j’ai utilisé du lait de soja, car c’est ce que j’avais sous la main, mais la prochaine fois, j’utiliserai du lait de noisette, qui apporterait une petite note très agréable à cette recette) 
– 1 cuillère à soupe de sirop d’agave
– 1/4 de cuillère à café de cannelle
.
Préparation :
.
Faire cuire, à l’eau ou à la vapeur, le potimarron, jusqu’à ce qu’il soit fondant (ici, à l’eau, ça a pris environ 15 minutes). Lorsqu’il est cuit, l’égoutter – si vous l’avez cuit à l’eau -, puis le mettre dans un saladier. Ajouter le lait végétal, et mixer à l’aide d’un mixeur plongeant. Ajouter le sirop d’agave et la cannelle, et bien mélanger. Verser la préparation dans 5 petits pots, et vos crèmes sont prêtes à être dégustées!
.
Bon appétit!

 

✿ Poêlée de tofu & brocolis aux saveurs marines ✿

Il me semble avoir souvent entendu dire que le vendredi, c’est « le jour du poisson », alors, pour rester dans ce rituel du vendredi tout en laissant les petits poissons vivre leur vie tranquillement, voici une recette que j’aime beaucoup préparer (enfin, j’aime surtout beaucoup la déguster). L’idée de ce plat m’est venue l’an passé quand, en feuilletant un magazine, je suis tombée sur une recette de poisson accompagné de brocolis. Le fait d’associer brocolis et saveurs marines m’inspirant particulièrement, j’ai improvisé ce petit plat : du brocolis, du tofu, des algues pour le côté marin et du jus de citron qui se marie à la perfection avec tout ça… On obtient un plat sain, léger et surtout très bon! Au cours de l’année dernière, j’ai réalisé ce petit plat très, très régulièrement, tant ça a été un coup de cœur chez nous. Du coup, à force de le préparer, j’ai également trouvé les accompagnements qui le mettent le mieux en valeur et le complètent le mieux – nutritionnellement parlant – et que je vous conseille vivement : des céréales (ici c’est soit du riz, soit le fameux mélange de céréales de la marque Tipiak dont je vous avais parlé précédemment, à base de blé, orge & sarrasin), une petite sauce à base de sésame et de citron, et un peu de levure maltée saupoudrée sur le tout. Un délice!
.
.
.
Poêlée de tofu & brocolis aux saveurs marines
Pour 2 à 3 personnes
.
Ingrédients :
.
– 1 oignon jaune
– 1 gousse d’ail
– 1 brocolis
– 200g de tofu ferme
– 8 cuillères à soupe de jus de citron
– 2 cuillères à soupe de sauce soja
– 2 cuillères à soupe de « fines algues marines » (je vous ai déjà parlé, dans une précédente recette, de ce mélange d’algues à saupoudrer que j’ai trouvé dans mon magasin bio, et qui est composé de dulse, de laitue de mer et de nori – vous pouvez en mettre seulement une cuillère à soupe si vous n’êtes pas habitués au goût et que vous craignez que ça soit un peu fort)
– Poivre
.
Pour la sauce
.
– 1 cuillère à soupe de purée de sésame complète
– Du jus de citron
.
Préparation :
.
Détailler le brocolis en fleurettes, puis couper les fleurettes, pour obtenir quelque chose qui ressemble à des bâtonnets (peu importe la forme en fait, c’est seulement pour que vous ayez une idée de la taille que doivent faire les morceaux de brocolis, car si ils sont trop gros, ils cuisent moins facilement). Rincer le brocolis dans une passoire et le laisser égoutter. Emincer finement l’oignon et l’ail. Les mettre dans une poêle, avec une cuillère à soupe d’huile végétale (au goût neutre), à feu moyen, jusqu’à ce qu’ils soient cuits et légèrement dorés. Ajouter les fleurettes de brocolis, 4 cuillères à soupe de jus de citron et la sauce soja, et laisser cuire à feu moyen pendant 10 minutes. Pendant ce temps, émiettez le tofu (au hachoir ou à la main), puis ajoutez le dans la poêle avec 4 nouvelles cuillères à soupe de jus de citron. Laissez à nouveau cuire à feu moyen pendant 5 minutes. Ajoutez les algues, poivrez, mélangez bien. C’est prêt!
.
Pour la sauce, mettez, dans un petit récipient, la purée de sésame complète, et ajoutez petit à petit le jus de citron en mélangeant bien, jusqu’à obtenir la texture liquide et onctueuse d’une sauce. Il faut vraiment l’ajouter doucement, par petites doses, pour que la sauce soit bien crémeuse, sinon le jus de citron s’y intègre mal.
.
Bon appétit! ♥
.

✿ Carrot & corn cake ✿

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais j’adore aller dans les librairies ou les espaces culturels des grandes surfaces, pour me promener un peu et voir toutes les nouveautés, notamment au rayon livres de recettes, où je m’attarde souvent longuement! Déjà, car ça me donne des idées de petits cadeaux à offrir ou à me faire offrir (la liste de cadeaux à demander au Père Noël est déjà longue d’ailleurs) et aussi car ça me donne des idées d’associations à tester ou de classiques à réaliser/végétaliser. Bref, l’autre jour justement, en feuilletant un livre de recettes américaines, je suis successivement tombée sur une recette de cornbread et une recette de carrot cake… Ce qui tombait assez bien puisque j’avais chez moi des carottes et de la polenta, et que je voulais tenter une version végétale de ces deux recettes depuis longtemps. Gourmandise oblige, les deux me tentaient trop pour pouvoir prendre une décision. Du coup, je me suis dit que maïs et carottes se marieraient probablement très bien, et le dessert qui en a résulté l’a délicieusement prouvé!

.

Carrot & corn cake
.
Pour 6 parts
.
Ingrédients :
.
– 130g de farine d’épeautre complète
– 130g de farine de polenta
– 30g de poudre de noisettes
– 60ml de sirop d’agave
– 1 cuillère à café de levure chimique
– 1 pincée de sel
– 100g de margarine (du type Fruit d’Or)
– 200ml de lait de soja
– 200g de carottes râpées
 .
Préparation :
 ..
Préchauffer le four à 200°. Mélanger la farine, la polenta, la poudre de noisettes, la levure et le sel dans un saladier. A part, faire fondre la margarine, puis la mélanger avec le yaourt de soja et le sirop d’agave. Ajouter le lait. Bien mélanger, puis ajouter au mélange de farines. Ajouter les carottes râpées, bien mélanger à nouveau. Mettre dans le plat de votre choix, ici un plat à gratin carré d’environ 20cm x 20cm, chemisé de papier cuisson. Enfourner pour 45 minutes à 200° (dans mon petit four qui ne chauffe pas très fort… Donc, la température est peut-être à adapter selon le four). Laisser refroidir, et déguster tiède ou froid, les deux lui allant très bien!
 .
Bon appétit! ♥